Histoire

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

logo codasc TRANSP Copier

                       Fabio Mussi, Responsable opérationnel
                     BP.57 Yagoua
                     Région de l’Extrême-Nord /Cameroun
                    Tel : (237) 674 21 68 46 / 695 28 63 61
                     E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ou This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

                                            

 

C’est autour des années 1988-1990 que le Comité Diocésain de Développement dirigé par Mr Denis Clément a pris naissance.

À cette époque, monsieur Clément s’occupait de tout relatif au développement dans la pastorale sociale du Diocèse de Yagoua.

Par la suite, les responsables du Comité Diocésain de Développement ont jugé bon de créer des services plus spécifiques. Aujourd’hui, nous

retrouvons les services d’agriculture, de santé, d’éducation, d’hydraulique villageoise et de Justice et Paix.

Certes, le développement de ces services a permis une meilleure efficacité d’intervention auprès des populations.

De 1990 à 1992, la responsabilité du CDD est confiée au Père Bertrand Noyar qui était également Vicaire général du Diocèse de Yagoua.

Puisque la structure organisationnelle devenant de plus en plus vaste et complexe, le comité Diocésain décide d’engager Monsieur Bruno à titre de

coordinateur. Il prendra sous sa gouverne les volets santé communautaire, agriculture et hydraulique villageaoise.

De 1994 à 1995, le CDD procède à une restructuration. Il deviendra le CODASC, soit le Comité diocésaine pour les activités socio-caritatives.

De 1995 à 1998, Mr Abbe Max Onana deviendra coordonateur du CODASC et s’entourera d’une équipe de coordination et l’ensemble des

services de développement seront remis au personnel laïc. Ils travailleront d’arrache pied pour redynamiser les différents volets d’activités tels que

la santé communautaire, le développement rural, l’hydraulique villageoise, l’alphabétisation et justice et paix.

En 1998, Mr Abbe Max Onana quittera Yagoua pour aller dans le sud du Cameroun. Le CODASC changera d’appellation et deviendra le CODAS-

CARITAS.

De 1998 à 2000, le CODAS-CARITAS vivra une phase de transition sous la gouverne de la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun. Les

activités seront alors gérés par la procure Diocésaine avec à sa tête le Vicaire Général du Diocèse qui était également le procureur.

De 2000 à 2004, monsieur Dabtouta Gilbert prendra les commandes de la coordination du CODAS-CARITAS de Yagoua. Tous les avoirs du

CODAS-CARITAS seront détachés de la procure.

Les comptes bancaires seront créés de manière autonome, un manuel de règles de procédures de gestion et du règlement intérieur sera rédigé et les

organes de gestion de suivi et contrôle tels que l’assemblée générale, le Bureau Diocésain qui siège en lieu et place d’un conseil d’administration

ainsi qu’une équipe cadre seront mis en place.

De 2004 à 2007, Monsieur Tissebe Hubert prendra la relève pour ensuite être remplacé par le Père Jean-Pierre Dinamou de 2007 à 2009.

Depuis 2009, la coordination est assurée par monsieur Fabio Mussi.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que la coordination des activités du CODAS-CARITAS de Yagoua fonctionne comme une instance de suivi et de contrôle des activités des différents volets d’intervention et de mise en œuvre des aspects institutionnels et organisationnels.


Print